Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneCulture

Eurovision : Lucette Machinegun de Sauxillanges candidate 2020

Après l’échec critique de Bilal Hassani à l’Eurovision 2019, la France a décidé de rapidement préparer l’échéance 2020. Mêlant détermination et sélection stricte, les jurés ont choisi Lucette Machinegun de Sauxillanges, une auvergnate qui ne mâche pas ses mots.

Lucette termine d’émincer ses endives. Consciencieusement, elle place les morceaux dans un bol et nous regarde fixement. Déterminée, forte, sûre, son élection sonne déjà comme une évidence. « Je n’ai jamais beaucoup chanté. Petite, je fredonnais Pierrounel, le joueur de musette ou encore Ton qu’ère pitchounélo. Mais je préférai aller au bal et écouter des chants plutôt que d’en faire », nous avoue, riante, Mme Machinegun. Pourtant, c’est en l’écoutant un jour fredonner pendant qu’elle hachait du porc que sa fille a eu l’idée d’inscrire sa mère à la sélection française de l’Eurovision 2020. « Je savais que les jurés avaient un besoin pressant et que ma mère pouvait faire l’affaire », raconte-t-elle.

Bourrée de Chapdes-Beaufort

Finalement, c’est la chanson traditionnelle la Bourrée de Chapdes-Beaufort qui a été retenue. « J’aime bien cet air. Je n’ai besoin que d’un accordéon ou d’une cabrette pour l’accompagnement. » nous explique Lucette. Ces airs simples et guillerets ont de réels chances de l’emporter. « Franchement, vu la daube que l’on se tape tous les ans, cette chanson a au moins le mérite de dire quelque chose », lance sèchement l’un des jurés qui a sélectionné Lucette. Il faudra cependant ne pas trop de se faire d’illusion. Les premiers bookmakers britanniques classent les chances de succès de Lucette de l’ordre d’une sur 3720…

©pixnio

Leave a Response