Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Société

Pratique : comment différencier une amanite tue-mouches d’un frigo ?

Encore aujourd’hui, beaucoup de personnes font la confusion entre l’amanite tue-mouches, qui est un champignon vénéneux, et un frigo qui est un réfrigérateur. Voici nos astuces pour ne plus les confondre.

 

1- Ils ne vivent pas toujours dans le même milieu naturel. Le frigo sauvage est une espèce en voie d’extinction. Si on peut encore trouver des frigos dans les bois, c’est que ceux-ci sont abandonnés. Généralement, ils sont vides. L’amanite, elle, réside régulièrement dans la forêt. Elle ne se trouve que rarement dans une cuisine, lieu de vie des frigos, ou alors dans une maison abandonnée. Méfiance donc.

2- Ils n’ont pas toujours la même couleur. L’amanite tue-mouches est souvent rouge et blanche. Cela peut-être aussi le cas d’un frigo, même si celui-ci est plus communément blanc ou gris. Si vous découvrez un frigo rouge et blanc, vérifiez les autres points de nos astuces pour être sûr.

3- Ils n’ont pas la même forme. L’amanite dispose souvent d’un pied et d’un anneau blancs et d’un chapeau rouge tacheté de blanc. Le frigo présente une forme plus géométrique, plus généralement un gros pavé droit. Il peut exister un frigo en forme d’amanite dans un salon d’art contemporain, donc restez vigilants.

4- Un seul tient dans une casserole. L’amanite peut-être découpée ou disposée entière dans une casserole. Ce n’est pas le cas du frigo, difficilement sécable et impossible à disposer sur une poêle. Attention, toutefois, vous pouvez faire glisser la poêle sous le frigo et cela pourrait vous induire en erreur.

5- Les deux ne sont pas comestibles mais… Enfin, la confusion est possible car les deux présentent des dangers pour la santé. En effet, avaler une amanite ou un frigo entier présente des risques. Toutefois, le frigo contient en son sein des denrées consommables, si leur date de péremption n’est pas dépassée, ce qui n’est pas le cas de l’amanite, qui, de toute façon n’a pas de porte.

 

Vous voici donc prêts. Suivez attentivement nos cinq conseils pour ne plus commettre l’erreur. Si vous découvrez un objet qui ne tient pas dans une poêle, qui est imposant et rectangulaire, qui se trouve dans une cuisine, et qui contient des victuailles à l’intérieur, foncez, ce n’est pas une amanite !

Leave a Response