Please assign a menu to the primary menu location under MENU

CantalFaits Divers

Saint-Flour : 17 g de sauge en poudre retrouvés, le trafic de stupéfiants démantelé

Saint-Flour, plaque tournante de la drogue ? C’est en tout cas ce que la police a révélé hier lors d’une perquisition dans trois maisons de la cité de la Haute-Auvergne. Au total, plus de 17 g de sauge en poudre ont été découverts.

« Après plusieurs mois d’enquête, on savait que quelque chose d’étrange se tramait à Saint-Flour », explique le commissaire Racine Decan-Habis. Au total, ce sont près de sept personnes qui ont interpellés, avec, en leur détention, plus de 17 g de sauge en poudre. Les trafiquants la revendaient pour la coquette somme de 110 euros le kilo. « On trouve de la sauge à dose homéopathique dans les magasins bio mais jamais dans ces quantités », explique M. Racine.

Un usage interdit

D’après les premiers éléments de l’enquête, les trafiquants les revendaient à tout type de clients, notamment des retraités qui s’en servaient pour mettre sur des grillades. Des lycéens étaient également ciblés. « Visiblement, il est très tendance, chez les 15-18 ans, de fumer de la sauge. C’est un dérapage inquiétant », souligne le commissaire. Ces usages de sauge sont bien sûrs interdits et pénalement passibles de cinq mois d’emprisonnement.

La drogue du pauvre

Dans le Cantal, le trafic de sauge touche de plus en plus les zones rurales de la Haute Auvergne. « Autrefois, on en fumait beaucoup, car on n’avait pas de tabac », se souvient Cybeline Grinprou, d’Allanche. « Heureusement, on a légalisé la feuille de gentiane, je fume cela désormais. » Pourtant, peu ont suivi Cybeline. On estime que le trafic de sauge toucherait jusqu’à douze habitants du département, soit plus de la moitié de la population…

Leave a Response