Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneLoisirsPuy de Dôme

Spoiler : Tout sur le tournage du prochain 007 au sommet du Puy de Dôme !

Une exclusivité recueillie par Léa Salami et Terry Toirachié

Le tournage du prochain James Bond a été décalé de deux mois : réécrit, il va débuter en avril 2019 et déjà les lieux où le célèbre agent 007 mettra à mal les ennemis de sa Majesté sont réservés. Un tournage dans le Puy-de-Dôme est prévu fin mai 2019 !

Le site sera privatisé pendant au moins trois semaines pour réaliser la scène finale du film. S’il nous est formellement interdit de dévoiler le scénario, notre rédaction peut néanmoins vous préciser que la mission de James Bond cette fois-ci sera d’empêcher l’UNESCO (Union du Spectre pour l’Extorsion, le Socialisme et le Crime Organisé) d’utiliser l’antenne pour dévier Jupiter de sa course et déclencher l’explosion de la terre.

James Bond met hors circuit le panoramique

Les fans du Grand site de France et du célèbre espion britannique devraient en avoir pour leur argent. James Bond devrait se poser furtivement en parapente sur le temple de Mercure reconverti pour l’occasion en ancien complexe de l’Union soviétique. La mission de James ? Infiltrer la base du spectre sous le volcan en courant jusqu’au Panoramique des Dômes. Une scène sera tournée où l’agent se jette sur le toit du panoramique en marche, déclenchant alors un court circuit sur la crémaillère à l’atterrissage et entraînant ainsi une panne.

Agostini en Bond Girl

Pour accéder au sommet, il trouvera de l’aide auprès de la conductrice du train, une James Bond Girl au service d’une société de transports mafieuse et collectionneuse de bombes. Pour ce rôle, le producteur a tenu à recruter une actrice locale et c’est Fanny Agostini qui a convaincu  grâce à sa connaissance du Saint-Nectaire et de la météo locale. L’actrice en herbe fournira à James une bombe miniature issue de sa collection personnelle pour détruire le générateur principal de l’antenne.

Un scénario complexe

Le scenario se compliquera encore. La base secrète de l’UNESCO, tenue par le Spectre, se révélera être un ancien complexe soviétique réhabilité par les derniers socialistes puydômois et dissimulé non pas sous l’antenne mais sous la reconstruction monumentale du Temple de Mercure. Bond se verra obliger de faire sauter les fausses ruines avec la bombe de la conductrice, puis se lancera à l’assaut de l’antenne qu’il détruira avec ses dents.

Le film sortira en France au printemps 2020. A vos agendas !

Leave a Response