Please assign a menu to the primary menu location under MENU

CultureLoisirs

Nos cinq conseils pour un Réveillon du 31 bien lourdingue

Nöel est passé, vous êtes fatigués et, pourtant, il reste encore le nouvel an à fêter. Mais ne ressortez pas le foie gras et le champagne, on peut faire bien mieux.

 

1- Privilégiez un repas avec des plats sans grâce (mais non sans graisse). Choisissez les assiettes sans charisme et difficiles à digérer. Au programme : frites, joue de porc confite, pâtes très cuites, pizza congelée réchauffée. Préférez un dessert à base de donuts.

2- Invitez des connaissances que d’ordinaire vous évitez. A quoi bon fêter un réveillon avec de la famille ou des amis ? Cela est sans intérêt. Préférez des personnes insupportables, qui ne cessent de se vanter et qui ne savent pas se tenir à table. Si les invités tiennent des propos vulgaires ou racistes, cela est incontestablement un plus.

3- Diffusez de la musique indigne de ce nom. Bien sûr, Réveillon rime souvent avec une mélodie douce et agréable, finement festive. Il est donc important de rompre avec les traditions dépassées. Nous vous conseillons une playlist qui intégrera Carlos, Lagaf, Franky Vincent ou encore Passepartout.

4- Restez connectés sur vos portables pour une communication bridée. Sortez les téléphones, ne regardez jamais vos vis à vis. Allumez également la télé. Il est important de regarder des émissions inutiles jusqu’aux dernières minutes de l’année 2018. Vos derniers neurones ont, eux aussi, le droit de mourir en beauté.

5- Détruisez sans raison des objets et insultez votre entourage. Parce qu’il important qu’à minuit, tout dégénère. La classique embrassade de minuit est absolument à éviter. Qui n’a jamais rêvé d’un réveillon où à la fin, tout le monde se tapait dessus ? Préférez le matériel à portée de main (flûte à champagne, couvert ou chandelier).

Leave a Response