Please assign a menu to the primary menu location under MENU

CultureHaute Loire

Le Puy-en-Velay : la chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe rasée pour construire la nouvelle préfecture

Les violentes manifestations du 1er Décembre avaient conduit à l’incendie de la préfecture. Sa rénovation était attendue, et à la surprise générale, elle sera reconstruite en lieu et place de la chapelle Saint-Michel D’aiguilhe !

C’était un ouvrage qui remplissait son office depuis la fin du XIXe siècle. Il a subi un incendie criminel en marge de l’acte III des gilets jaunes et ne s’en est pas relevé malgré l’intervention rapide des pompiers et des forces de l’ordre. Yves Rousset, le préfet de Haute-Loire, a confié à nos équipes être à la rue depuis ces funestes événements. C’est pourquoi il a fait activer la reconstruction de l’édifice et lancé un appel d’offre. Un chantier urgent, face à la grogne croissante des usagers comme Bernard, un automobiliste : “Déjà qu’avant pour une carte grise on poireautait la journée, maintenant on poireaute la journée ET dehors ! En plein mois de Décembre !”

Les ruines de l’ancienne préfecture à l’UNESCO

Le projet d’architecte validé, il ne reste aujourd’hui plus qu’à raser l’ancienne préfecture mais rien ne se passe pour le moment comme prévu. L’entreprise de démolition sur place allait commencer sa mission il y a quelques jours lorsqu’ un cortège de véhicules venu de Lyon a débarqué. En est sorti un élu de la région AURA à doudoune rouge, énervé, qui a fait rempart de son corps pour empêcher la démolition. Le Président de Région Laurent Wauquiez s’explique : “C’est plus qu’une ruine. C’est un symbole, un monument. Il représente la défiance de la petite France envers les sphères gouvernantes. C’est tout ce que je représente, tout ce que je défends, c’est donc en un sens un monument en mon honneur. J’ai donc entrepris des démarches pour faire classer les ruines de l’ancienne préfecture au patrimoine mondial de l’UNESCO.”

À contre-coeur le Préfet choisi un autre site pour la préfecture

“Une préfecture doit se situer en centre-ville, mais il n’existe pas au Puy-en-Velay de terrain à bâtir vierge qui soit suffisamment grand”, expose Yves Rousset. “Après de longues réflexions et une tractation intense avec le diocèse du Puy, il a été décidé de raser la chapelle Saint-Michel d’Aiguilhe, bâtie au sommet d’un piton volcanique de 82 mètres, pour construire à sa place la nouvelle préfecture. Ici au moins ça ne gênera personne.” Le Préfet a ajouté que le projet avait été choisi et que les travaux avaient déjà commencés. “Nous ferons notre possible pour préserver la richesse architecturale et le passé historique de l’édifice tout en apportant une touche de modernité.”

Leave a Response