Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneCantalSociété

Des agriculteurs et gilets jaunes emmurent toute la ville de Saint-Flour, les habitants enfermés

On croyait que le centre des impôts de Saint-Flour avait été muré par des manifestants mais tout ceci n’était qu’une fake news (voir article). En vérité, des agriculteurs et des gilets jaunes ont tout simplement emmuré la ville de Saint-Flour !

« C’est un moyen pour nous ne montrer notre mécontentement », grogne Alphone Puygrugru, producteur de cantal. L’homme ne semble témoigner aucun remord quand on lui dit que des centaines de sanflorains resteront injustement enfermés « Ce qui compte, c’est le symbole. Les sanflorains ont connus pire, ils ne nous en veulent pas! »

Toutes les entrées bétonnées, cloitrées

La ville, qui était déjà fortifiée, a été méticuleusement privée de toutes ses issues. « A vrai dire, c’était facile », avoue Michel Pinpin, buraliste. « Il n’y a qu’une voiture par heure et les routes sont étroites. On a facilement bouché les entrées sans que personne ne se doute de rien. La police est même enfermée dans la ville.Elle n’ a rien vu venir » Les agriculteurs et les gilets jaunes ont, pour certains, été mal organisés, laissant plusieurs des leurs prisonniers dans la capitale de la Haute Auvergne ! L’un d’eux auraient même été coulé dans 500 tonnes de ciment.

Une ambiance de « Commune » dans Saint-Flour

D’après quelques rares évadés de la ville, Saint-Flour serait devenue une cité auto-gérée sur le modèle de la Commune de Paris. « Finalement, emmurer la ville n’était pas une mauvaise idée. Maintenant qu’il n’y a plus cette connerie d’administration, on commence à mieux se gérer dans notre bordel », explique Gisela Broin, l’une des fugitives.

Cantal indépendant

Deux questions se posent désormais : « Saint Flour sera-t-il le nouveau point départ de la révolution ? » et « les gilets jaunes ont-ils prévu d’emmurer d’autres cités ? » Alors que les gilets jaunes revendiquent plus d’équité sociale, les Sanflorains réclameraient l’indépendance du Cantal et le retour aux 90km/h…

 

Leave a Response