Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneInternationalPolitique

Donald Trump s’en prend aux fromages d’Auvergne dans un tweet

Donald Trump déchaîne encore un vent de colère contre lui. Cette fois-ci, le président des États-Unis s’en prend aux Auvergnats en critiquant leurs fromages, qu’il estime « inutiles et dégoûtants ».

Après s’en être pris aux vins français, dont il reprochait l’import coûteux, Donald Trump a vivement attaqué les fromages d’Auvergne. Cette attaque, gratuite, et probablement liée à l’agacement général du président américain vis à vis de son homologue Emmanuel Macron, a surpris de nombreux observateurs et ému un grand nombre d’auvergnats, comme Jocelyne Trutrutru, de Mauriac : « Qu’il bouffe son cheddar et qu’il arrête de nous emmerder » philosophe -t-elle.

Une série de tweets assassins

Donald Trump a d’abord critiqué les fromages français dans un premier tweet, les qualifiant de « chers et indésirables sur le sol américain », puis s’en est spécialement pris à l’Auvergne. Selon Édouard Philippe , cela s’expliquerait par un débordement survenu entre les chefs d’États le 21 novembre, lors de la venue de Donald Trump en France. « Il s’est emparé d’une part de cantal et a tenté de la lancer sur Angela Merkel, mais il s’est raté. « Peu de temps après, il tweetait « Auvergne cheese ? This is bullshit! » avant de récidiver le lendemain en qualifiant les fromages d’Auvergne de « produits insultant l’hygiène » et d’aliments « inutiles et dégoûtants ».

Mobilisation générale en Auvergne

Les Auvergnats, outrés, ont annoncé qu’ils ne comptaient pas se laisser faire. Première action d’envergure : quelques Cantalous exilés ont, ce matin, jeté des caisses de tome fraîche sur les quais de Boston, rappelant la célèbre « Partie de thé de Boston » de 1773. L’armée française a par ailleurs prêté des lances ogives à plusieurs producteurs de saint-nectaire pour que ceux-ci propulsent depuis la France plusieurs fromages offensifs sur la Maison Blanche. Certains observateurs parlent des prémices d’une troisième guerre mondiale…

Leave a Response