Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AllierFaits Divers

En direction de Vichy, il prend une déviation à Serbannes et arrive à Hong-Kong

Conséquence d’une déviation anodine à Serbannes (Allier), un Bourbonnais souhaitant se rendre à Vichy via Bellerive-sur-Allier a dû parcourir plusieurs milliers de kilomètres et s’est retrouvé à Hong-Kong.

« Je n’y comprends rien. j’ai pourtant suivi à la lettre les panneaux », explique Robert Traboubou, le maheureux automobiliste qui aura finalement dû parcourir 20 000 kilomètres pour réaliser la distance entre Serbannes et Vichy, pourtant distants de 6 km. « Comme dans toutes les déviations de France, le panneau déviation a à un moment disparu, j’ai donc continué tout droit… » avoue Robert, quelque peu désœuvré. L’homme, qui était attendu à son travail le vendredi 5 octobre à 8h sera finalement arrivé le lundi 12 novembre à son lieu de travail. « Je n’ai pourtant pas arrêté de rouler et d’enchainer les pleins! » continue Robert, qui a surtout dû casser la tirelire en France (1500€ engagés en France contre 53€ pour le reste du trajet).

Les responsables de la déviation dénoncent un faux procès

« C’est vrai que c’est une déviation importante, mais on a connu pire. » se défend Hervé Glygli, un ouvrier des chantiers. Son supérieur, le contremaître Albert Bertouzinc, souligne lui « une déviation nécessaire », avant de rajouter :  « Nous devions réparer un morceau de trottoir sur une longueur de 57cm. La route devait donc être obligatoirement bloquée trois semaines. » Pour le maire de Serbannes, Raymond Pourchon, l’erreur de Robert Traboubou est anecdotique. « L’an dernier, trois automobilistes ont fait cinq fois le tour du globe pour contourner un rond-point en travaux. »

Les riverains sont prévenus, les déviations ne sont pas à prendre à la légère…

 

©flickr ©wikimedia commons

 

Leave a Response