Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Clermont-FerrandCulture

Le Festival du Court Métrage aura pour thème cette année « la merguez partie »

Le Festival international du Court Métrage qui débutera à Clermont-Ferrand le 2 février aura pour thème cette année « La Merguez Partie ». Cette décision revient au célèbre collectif collectif Sauve qui peut le court métrage qui a décidé pour 2018 d’ignorer les courts-métrages reçus des quatre coins du monde pour se focaliser sur une chanson et un clip des Musclés.

« Nous voulions quelque chose d’innovant, à la fois nostalgique et neuf, qui allie l’humour à la pitié », nous explique l’attaché de presse du collectif, Jean-Bernard Emery. Pourtant, le choix du célèbre quatuor d’humoristes et chanteurs français pourrait en faire jazzer plus d’un, d’autant plus que le collectif a préféré s’intéresser à un seul tube des Musclés, « la Merguez Partie » plutôt qu’à l’œuvre entière.

Du génie et de la richesse

« Il était inutile de chercher plus loin, tout le génie et la richesse que l’on retrouve d’ordinaire dans le Court Métrage étaient réunis dans ce seul clip », justifie Sarah Momesso, membre du comité de sélection national.

Cette année, le festival proposera ainsi des diffusions sur le thème de la Merguez Partie dans toutes les salles de cinéma de la ville, avec quelques pépites au programme. « Nous aurons des versions sous-titrées, un documentaire hongrois sur la merguez, des projections labos avec une merguez en 3D, ou encore un dessin animé « Les Musclés et la merguez magique », nous détaille Sarah Momesso.

Enfin, l’Electric Palace sera rebaptisé l’Electric Barbecue et accueillera les trois membres encore en vie, Eric Bouat, Rémy Sarrazin et Bernard Minet, qui réinterpréteront le célèbre titre tous les soirs à partir de 19h, avec rediffusion sur France Bleu Auvergne et Radio Campus.

Leave a Response