Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneClermont-FerrandSociété

Manifestation végane contre les tomates « Cœur de Bœuf »

Une manifestation sans précédent a eu lieu aujourd’hui dans les rues de Clermont-Ferrand. Ce qui cause l’ire des manifestants, ce sont ces noms si courants et pourtant pas si anodins : les tomates « Cœur de Bœuf », les cerises « Cœur de Pigeon », les bonbons « Couille de Mammouth »…

Un complot mondial

« C’est un complot. » Le mot est lâché par Harry Cover, 27 ans, leader mondial du Comité des Légumes Verts, qui tient en tête de cortège une banderole insoutenable à l’effigie d’une vache dont le cœur est extrait avec une tenaille. « Les industriels de la viande veulent banaliser la consommation d’animaux. Alors ils font pression pour que leurs noms soient donnés à des aliment végétaux. C’est évident. Mais nous ne sommes pas dupes, et nous nous battrons jusqu’au dernier pour que vive la lutte. Vous voulez des graines de soja toastées ? C’est bon. »

Polémique

Mais même au sein des mouvements végans, le sujet divise. Ainsi, les plus radicaux s’en prennent aussi aux pommes de terre « Charlotte » et aux prunes « Reine-Claude », car comme le dit la militante antispéciste Austra Lopithèque, « L’être humain est un animal comme les autres ». Un rigorisme qui laisse de marbre 90% des manifestants qui, à l’instar de Thomas et Caro Teuh, « [se foutent] de toutes ces conneries et [sont] venus manifester uniquement parce qu’à la fin il y a une buvette avec des sandwichs falafels, et les falafels, c’est bon. »

Leave a Response