Puy de DômeSciences

Gergovie : des archéologues ont mis au jour le casque de Vercingetorix mais n’ont pas encore retrouvé son scooter

Lors de nouvelles fouilles à Gergovie, des archéologues ont mis au jour le casque de Vercingetorix et recherchent activement le scooter.

Des archéologues ont trouvé par hasard le casque du chef Arverne Vercingétorix dans ce qui semblait être un ancien garage sur le site de Gergovie. Le casque retrouvé semble attester de la forte implantation latine et du passé du chef Gaulois comme mercenaire au service de César. En effet, son casque était homologué ECE (Elective Caesar Erogatorius , Choisi et distribué par César) et présente de grandes similitudes avec les autres casques de motards romains entre -150 et -33 av.J.C.  Enthousiastes, les archéologues cherchent maintenant d’autres pièces dont la principale : un scooter antique de quatre chevaux.

Bouclier arverne fiscal

Les fouilles ont également permis d’exhumer le soi-disant « bouclier arverne « qui était en réalité une liste de stèles gravées en latin imposant un bouclier fiscal pour les populations aristocratiques, très importantes et structurantes de la société gauloise. On y apprend notamment que les plus riches ne pouvaient pas payer plus de 2% d’impôts mais que les plus pauvres étaient soumis à des travaux ou des contributions financières importantes, montrant ainsi que rien n’a finalement changé depuis l’Antiquité…

11 commentaires

  1. On critique sans cesse les riches alors que tous veulent us d’argent, de pouvoir d’achat. La plupart jouent pour tenter de gagner de grosses sommes.
    De qui se moque t-on ? Si les pauvres valaient mieux que les riches il y a longtemps que le monde se porterait mieux.
    Un pauvre minable fera toujours un riche minable.

Laisser une réponse