Faits DiversPuy de Dôme

Drame à la Bourboule : l’explosion d’une cabrette dans un bal trad fait trois morts

Hier soir à La Bourboule, dans le Puy-de-Dôme, l’explosion d’un bignou lors d’un bal traditionnel rassemblant 52 personnes a fait trois morts.

Jean-René Gnuton se souviendra à jamais de ce terrible Bal’Trad. « On faisait comme d’habitude.Il y avait une bonne ambiance. Personne n’imaginait qu’il fallait s’attendre au pire », raconte ce joueur de vielle à roue, membre de l’association organisatrice Un ptit tour et puis s’en vont. Pourtant, hier, vers 21h47, alors que la soirée touchait déjà sa fin et que l’heure de la tisane approchait, une violente détonation a secoué la salle des fêtes de la Bourboule. Un bignou a soudainement explosé et tué sur le coup trois personnes et blessé une dizaine. Les participants sont sous le choc, à l’instar de Geneviève Lutiou. « J’ai sursauté. On dansait une cabrette légère et j’ai cru un instant que je vivais une explosion nucléaire ! »

Un phénomène courant

Les corps des trois victimes, disséminés partout dans la salle, ont été rapidement évacués. D’après les experts, cet incident était prévisible et aurait pu être éviter. Vincent Roglignon, expert en cabrette et en explosif nous explique : « La cabrette produit souvent des réactions en chaîne. Si l’on souffle un peu trop dedans, elle peut facilement exploser comme une petite bombe nucléaire. Cela fait des années que je dis qu’il faut abandonner les cabrettes dans les bals trad’ ! » Rappelons par ailleurs que l’an dernier déjà, à Murat, une cabrette avait tué 17 personnes dans une grange.L’émoi suscité par cet incident permettra-t-il d’abandonner cet instrument dévastateur ? Cela reste peu évident tant les Auvergnats restent attachés à la tradition…

Laisser une réponse