AllierCulture

L’UNESCO découvre que Vichy se trouve dans l’Allier et retire son classement

Coup de tonnerre pour Vichy qui avait reçu le classement UNESCO. L’institution vient de faire marche-arrière, voyant que la cité thermale se trouvait dans l’Allier.

Frédéric Aguilera, le maire de Vichy, est dégouté. Peu après l’annonce, l’homme avait été aperçu euphorique sur le pont de Bellerive, déguisé en pastille de Vichy géante (probablement alcoolisé à l’absinthe bourbonnaise pour en venir à accomplir un tel geste). Hélas, la joie aura été de courte durée. En fin de matinée aujourd’hui, l’UNESCO a finalement retiré le classement UNESCO de la ville de Vichy car cette dernière se situe dans l’Allier, un département sinistré qui ne peut bénéficier d’aucune reconnaissance.

L’Allier inclassable

L’UNESCO a avancé plusieurs arguments pour justifier ce volte-face. L’Allier est en premier lieu « inclassable », du fait de son manque d’attrait, de culture, de patrimoine et même de civilisation. Certes Vichy faisait figure d’exception mais pour l’UNESCO, cela était comme si l’on classait une superbe église orthodoxe à proximité de Tchernobyl. Désormais, la ville de Vichy n’a plus qu’une seule possibilité pour s’en sortir : demander à être intégrée au Puy-de-Dôme, qui se trouve à une quinzaine de kilomètres. Un dossier a été déposé.

Laisser une réponse