CantalFaits Divers

Un frelon de 12 mètres capture et emporte le maire d’Aurillac dans son nid

Hier, un gigantesque frelon de douze mètres s’est emparé du maire d’Aurillac Pierre Mathonier. Heureusement, ce dernier s’en est sorti indemne.

Alors qu’il sortait paisiblement de l’hôtel de ville pour aller manger une truffade, le maire d’Aurillac Pierre Mathonier a été surpris par un grand bourdonnement. Lui et ses conseillers ont été horrifiés de découvrir un gigantesque frelon de douze mètres fonçant sur eux. L’édile a été emporté et conduit dans un nid gigantesque, vers les hauteurs du Plomb du Cantal. Heureusement pour l’élu, plus de peur que de mal. Il s’échappe peu de temps après et revient miraculeusement intact à Aurillac.

Pierre butine et s’échappe.

L’homme nous raconte plus en détails ses péripéties. « J’ai cru vingt fois que j’allais mourir. Mais j’ai tenu. Quand je suis rentré dans le nid, j’ai compris que je devais polliniser. J’ai fait semblant de butiner une fleur à proximité, et cela a calmé la colonie. » Surtout, le maire attend quelques précieuses minutes que toute la vigilance des frelons s’estompe. Au bout d’un moment, il prend la fuite et descend à toute vitesse le long des Monts du Cantal avant de regagner sa ville, sain et sauf.

L’hélicoptère Dragon en chasse

Pour éviter qu’un tel incident ne se reproduise, le fameux hélicoptère Dragon est en chasse, à la poursuite des frelons géants. Pas sûr cependant que cela suffise. Le département a également appelé en renforts douze rafales de l’armée de l’air et des canons de DCA. A une seule condition : qu’aucun paysage du Cantal ne soit abîmé. L’armée sera-t-elle à la hauteur ?

Laisser une réponse