Please assign a menu to the primary menu location under MENU

PolitiqueSociété

Le gouvernement fera aussi grève le 5 décembre

La manifestation du 5 décembre est attendue comme un mouvement d’ampleur nationale contre la réforme des retraites. Elle est aussi redoutée car elle pourrait bloquer tout le pays. Mais là où l’on s’y attendait le moins, c’est que le premier ministre en personne a déposé un préavis de grève…

« En fait, avec les copains, on fait ça par précaution », a expliqué E. Philippe devant les caméras. L’argument du ministre est simple : si Christophe Castaner lâche les chiens pour en mettre plein la vue à la foule et envoie 12 000 CRS par manifestant, la situation pourrait dégénérer. Le ministre  est donc inquiet et cherche la parade: « On est en droit de s’attendre à un semblant d’émeute, voir de guerre civile. Et dans ce cas, la foule en délire pourrait s’en prendre aux ministères. Donc, on fait grève pour se fondre dans la foule. Malin, non ? »

Le président furieux

E. Macron ne semble pas avoir apprécié la décision de son premier ministre. « Sur ce point, il l’a plutôt mal pris », continue E. Philippe. « On est des hauts fonctionnaires et, de surcroît, directement responsables de tout ce foutoir sans nom ! Et là on botte en touche… Mais si le couperet est remonté place de l’Hôtel de Ville, on préfère encore être dans le bon camp… » a argumenté le numéro 1 du gouvernement.

Le président devrait prochainement convoquer ses ministres et les soumettre à des tirs de LBD pour infléchir leurs décisions. Affaire à suivre…

Leave a Response