Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneCulturePolitiquePuy de Dôme

Cournon : trois personnes pour la pièce de théâtre de BHL à la Baie des Singes

BHL avait refusé d’annuler tous ses spectacles, malgré le peu d’entrain que ces derniers suscitaient. L’homme s’est produit hier à la Baie des Singes pour sa pièce « Looking for Europe » qui n’a réuni que trois spectateurs. 

« C’était nul, on s’est ennuyé jusqu’au bout », lâche Martine Grusgru, une habitante de Cournon qui pensait au moins obtenir une once de polémique et d’actions dans la pièce de BHL. « J’espérais que cela allait dynamiser ma fin de journée, mais au contraire, je me suis assoupie ». Les deux autres spectateurs, Francis Souh et Vincent Time, ont avoué qu’ils s’étaient trompés de spectacle ! « On venait voir Richard Orlinski, mais dès que BHL est entré, on s’est regardés et on a constaté notre erreur. On est restés par politesse mais on a pas tenu. Je me suis réfugié aux toilettes et Vincent a regardé  les promos de whiskies sur son smartphone », raconte Francis.

BHL satisfait

Malgré cette faible audience, Bernard Henry Lévy  s’est montré plutôt satisfait de son passage à la Baie des Singes. « Le régisseur a applaudi quand j’ai terminé. J’ai aussi bénéficié d’un entracte plus long. On voulait même me garder plus longtemps aux vestiaires en m’offrant des bières locales. Non vraiment, c’est une réussite », a témoigné BHL. Seul regret, selon lui, « une communication trop faiblarde qui explique peut-être que la salle n’était pas comble ». Pourtant, la municipalité avait fait coller plus de 15 000 affiches dans la semaine.

Entartage à la truffade

Le philosophe n’est pas parti d’Auvergne sans une pointe d’aigreur. L’homme n’a pas pu échapper au traditionnel entartage. Alors qu’il sortait de ses loges, il a été assailli par trois hommes encapuchonnés et a été « entarté » avec un plat à truffade généreusement garni. Si BHL n’a pas souhaité réagir et est vite reparti, l’un de ses assaillants a avoué que ce geste avait été accompli en mémoire à Pierre Desproges. « Il aurait eu 80 ans cette année, on voulait lui rendre hommage en entartant son cuistre préféré. »

1 Comment

Leave a Response