Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergnePuy de DômeSciences

Un Saint-Nectaire de 1873 retrouvé dans la neige près de Chastreix

La nouvelle fait à la fois sourire et émerveille. Un véritable Saint-Nectaire daté de 1873 a été découvert dans le Sancy samedi. Il est encore intact et est parfaitement comestible selon les experts. Le fromage aurait été conservé grâce aux conditions climatiques extrêmes.

Matthieu Poux, archéologue, est l’auteur de la découverte. « J’étais simplement en vacances aux alentours de Chastreix. Mais c’est au détour d’un chemin que j’ai trouvé une congère à la forme inhabituelle, alors je me suis mis à creuser. » L’homme demande de l’aide, et avec une vingtaine de touristes, il parvient à dégager deux cents mètres cubes de neige. En dessous, surprise, se trouve un vieux Saint-Nectaire…

Un produit comestible

« J’ai d’abord pensé que c’était un fromage fraîchement oublié. Mais pas du tout. Le présence d’un squelette et d’un béret à côté m’ont conduit à une autre hypothèse, celle d’un produit abandonné soudainement par un fermier lors d’une avalanche », détaille Matthieu Poux. En datant le Saint-Nectaire au carbone 14, l’archéologue et ses assistants ont conclu qu’il datait de 1873. Encore plus incroyable, grâce au froid, le fromage était tout à fait comestible. Il ne semblait aucunement altéré par le temps et il gardait une pâte moelleuse.

Une trouvaille éphémère

Hélas, le Saint-Nectaire ne sera pas exposé aux curieux. En effet, il a été dévoré par l’équipe de fouilles peu après la datation. « J’en ai même repris deux fois » assure Matthieu Poux. Un dénouement que certains jugeront décevant mais qui aura toutefois fait son lot d’heureux…

Leave a Response