Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Clermont-FerrandCulture

La tour aéroréfrigérante Michelin délocalisée pour la nouvelle expo du Frac

C’est officiel, la tour aéroréfrigérante Michelin qui dominait plusieurs quartiers de Clermont-Ferrand depuis les années 1930 disparaitra cette semaine.

Ce vaste chantier de réaménagement urbain va presque à l’encontre des projets récents. « D’ordinaire nous minéralisons, aujourd’hui nous enlevons », explique avec une larme le maire O. Bianchi. Mais ce dernier se veut rassurant, « Heureusement, nous remplacerons la tour par un grand parking ». Cette décision plait aussi à l’opposition. J.-P. Brenas pour les républicains a même tweeté : « #Tour aéroréfrigérante : Enfin! Enfin, nous allons mettre un terme à cette friche urbaine qui n’a que trop duré. Merci »

Quel avenir pour cette grande tour blanche ? Un court déplacement en direction du Fonds Régional d’Art Contemporain (FRAC), partenaire de Michelin, qui entame une nouvelle exposition le 20 janvier.

Après avoir révolutionné malgré lui l’art contemporain avec une  serpillère, le FRAC proposera à ses visiteurs des « extrapolations d’instants révolus » , avec des morceaux de tour aéroréfrigérante dans les différentes pièces du musée. Son directeur, Jean-Charles Vergne, explique ce choix : « Il était important de reconsidérer la destruction dans un absolu. Ce qui s’évertue à demeurer s’évertue à mourir. Ainsi, nous proposons aux visiteurs de côtoyer l’abandon dans son infini, de regarder dans la déstructuration de chaque parcelle souvenir un autrefois qui incarnait un quotidien désenchanté ».

Le vernissage aura lieu samedi 20 janvier et sera accompagné d’une dégustation de mini-pneus biologiques en pâte d’amande.

Entrée gratuite.

 

 

Leave a Response