EconomieSociété

Il vend son enfant de deux ans aux enchères et s’offre un plein pour aller à son travail

Cela fait partie des belles histoires que l’on aimerait raconter plus souvent. Grâce à la vente généreuse de son enfant, un père a enfin pu prendre sa voiture.

« C’est un petit rêve qui se réalise. Au lieu de marcher des heures vers mon travail, j’ai pu, le temps d’un aller de 30min, me véhiculer jusqu’à mon boulot. C’est magique », raconte, encore ému, Sigismond Gluton, père d’un enfant de deux ans. La semaine dernière, Sigismond a vendu son petit, Théo, pour la somme de 17 500€ sur un site d’enchère afghan. « Grâce à tout cet argent, j’ai pu m’acheter deux litres d’essence. Suffisant pour réaliser le trajet qui sépare mon domicile de mon travail, où je gagne juste de quoi faire mes courses à Netto ». raconte-t-il.

La mère perplexe

Sigismond n’avait pas souhaité alerter la maman. Cette dernière reste encore amère, mais veut pardonner « C’est vrai que c’est un peu dur de perdre son enfant pour la vie. Mais il a rapporté beaucoup d’argent. Au fond, je crois que la décision de mon mari est une décision courageuse », avoue-t-elle. Hélas pour les parents, ils n’ont qu’un seul enfant, et ils doivent désormais se résigner à aller au travail à pied. Petite consolation, avec une bouche en moins à nourrir, ils devraient moins pâtir de l’inflation…

Laisser une réponse