AuvergneFaits Divers

Il s’évade de prison, se cache à Montluçon, et redemande à être remis en cellule

Un homme s’est échappé de la prison de Riom il y a deux mois. Mais après deux mois d’exil à Montluçon, il s’est rendu aux autorités.

L’histoire semble absolument incroyable. Elle est pourtant vraie. Jean Truan avait été arrêté pour avoir déposé illégalement une poubelle sur la voie publique à Riom. Il avait alors été jugé et condamné à 34 ans de prison par le tribunal de la même ville. Pourtant, audacieux, l’homme est parvenu à s’échapper de la prison en imitant la voix du directeur et en dissimulant son visage derrière un torchon. Quand on découvre sa cellule, l’alerte est lancée, mais impossible de retrouver l’évadé. L’individu se trouvait en réalité à Montluçon, sa ville natale. Mais après deux mois passé dans la commune sinistrée, le délinquant s’est rendu, abattu, aux autorités.

« Pire que la prison »

Le détenu a aujourd’hui le sourire. « Franchement, je revis. Tout ici est plus lumineux. Comparé à Montluçon, les gens sont souriants », nous confie-t-il. « Même depuis ma fenêtre, le paysage est plus beau », reconnait-il, lucide. Il faut avouer qu’une fuite à Montluçon était inconsidérée. Ce supplice, certainement « pire que la prison », selon Jean, ne pouvait durer plus longtemps. Au bout d’une soixante de jours dans la dépression, il s’est rendu de lui-même à la police, qui, prise de pitié, lui a offert un remontant avant de retourner en cellule.

Laisser une réponse