EconomieSociété

L’ÉTUDE CHOC : LES PAUVRES AURAIENT PEU D’ARGENT

L’enquête INSEE interpelle la classe politique française.

Les élus, les techniciens, ou même les grands centres administratifs sont depuis hier sous le choc d’une étude de l’INSEE démontrant que 99,7% des pauvres auraient peu d’argent.

Le résultat de cette étude, qui sonne comme une révélation, pourrait amener à repenser les politiques publiques et les grilles salariales.

« Cela explique pourquoi ils ne pourraient pas s’acheter de montures Chanel ? », s’interroge la ministre de la santé. Le président a quant à lui affiché son désarroi. « Si les gens pauvres ont peu d’argent, il faut trouver tout de suite le responsable. », a-t-il clamé d’un ton décidé, juste avant de mimer du karaté sur un SDF lors du salon de l’emploi à Paris.

Les pauvres, eux, ne sont pas surpris, mais quelques-uns des 0,3% non concerné expriment leur scepticisme. C’est le cas de René, 57 ans, vivant à Tourcoing. « L’argent ? Qu’est-ce que c’est ? » nous demande-t-il, intrigué.

Pour les autres, cette étude ne fait que confirmer leurs craintes, pourtant pointées du doigt depuis 15 000 av. JC. La question est de savoir maintenant si ce problème pourra être résolu.

Laisser une réponse