Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Auvergne

Emmanuel Macron profitera des vacances pour rétablir la Monarchie

Durant l’été, la France oublie quelques temps les affres de la politique et les tristes faits divers qui ponctuent l’année. Ainsi, le gouvernement et le président Emmanuel Macron  comptent, d’après nos sources, profiter de cette période pour réinstaurer la monarchie. Une première depuis 1848 et la fin de la monarchie de Juillet.

« Ce sont des rumeurs, je peux vous assurer qu’aucun membre de la cour n’a exprimé la volonté de nommer notre Sire à la tête du royaume durant la période estivale », a voulu rassurer le premier ministre Edouard Philippe. « D’ailleurs, le président sera lui même à la cathédrale de Reims pendant ses vacances, aucune raison de s’inquiéter. »  Pourtant l’incendie semble désormais difficile à éteindre. Pour François Ruffin, député France Insoumise, cette mesure est un « grossier foutage de gueule », tandis qu’elle s’apparente pour Laurent Wauquiez à un véritable vol : « J’avais eu cette idée avant en vue de 2022 », a t-il justifié.

Les Français ne réagissent pas

Pour Simone, il n’y a pas de quoi en faire tout un fromage : « On s’en tape, on est en vacances », lâche-t-elle. Mickaël et Kevin, à la terrasse d’un café, semblent indifférents. « Je ne vois pas en quoi cela pose un problème. En quoi ça nous concernerait ? », s’interroge Kevin.  Alexandra, se montre plus partagée. Ses pieds dans le sable chaud et un mojito à la main, elle nous confie : « J’avoue qu’il aurait été plus cool qu’il nous en parle à la rentrée. D’un autre côté, septembre c’est tellement le rush qu’on aurait zappé ». Il semblerait bien que Emmanuel Macron n’ait pas à craindre une fronde populaire malgré une côte de popularité en baisse.

La question de la succession

La question est désormais de savoir si Emmanuel Macron sera roi de France, le premier depuis Charles X, ou « roi des français » pour reprendre le titre de Louis Philippe. Il pourrait également avoir à répondre des multiples contestations des véritables héritiers du trône, principalement Louis XX. Le principal handicap d’une dynastie Macron reste l’absence d’enfant de sang, puisqu’ Emmanuel n’est que beau-père de trois enfants dont l’aîné a le même âge que lui. Certains experts parlent déjà d’une guerre civile à venir et de conflits locaux importants, notamment entre le Bourbonnais, les terres des d’Estaing, et le reste de l’Auvergne…

Affaire à suivre.

 

 

 

 

©Pixabay ©wikimedia commons