EconomiePolitique

Bruno Le Maire découvre que ses Havanes n’ont augmenté que de 5% et relativise l’inflation

Le ministre de l’économie Bruno Le Maire a assuré que l’inflation restait mineure et sans importance, en se basant sur le prix de ses cigares.

Grâce à une argumentation solide, le ministre de l’économie a montré que l’inflation restait minimum et sans incidence sur le quotidien des Français. Bien que le prix des aliments de base ait augmenté entre 30 et 50%, Bruno Le Maire a balayé les remarques et prouvé avec intelligence que le niveau de vie restait confortable. « Mes Havanes que je paie d’ordinaire 47,5€ l’unité sont passés à 50€. C’est vrai que c’est une petite hausse, mais d’à peine 5%. C’est comme tout. Il faut légèrement se serrer la ceinture, mais c’est un petit effort de rien du tout », temporise-t-il avec sûreté.

Manger moins tout simplement

Le ministre assure comprendre la détresse des Français qui en une course en début de mois dépensent tout leur salaire. « Je pense que les consommateurs doivent être plus raisonnables et éviter les produits de luxe au dessus de leur moyen comme l’huile ou la viande », explique-t-il. L’homme délivre des conseils précieux : « Il faut manger simplement des pommes de terre ou des pâtes. N’en consommez pas plus de 100g par repas, je suis sûr que vous rentrerez dans vos frais », assure-t-il, avant de repartir pour un repas dans un restaurant étoilé dans le cadre d’une réunion ministérielle.

1 commentaire

  1. Fumer tue. Donc moins d’inflation égale plus de morts chez les incultes qui ne comprennent rien aux conseils sanitaires. D’où ils ne va rester en vie que les élèves intelligents

Laisser une réponse