AuvergnePolitique

E. Macron récidive : « J’emmerde les Auvergnats et leurs fromages pourris »

Visiblement de mauvaise humeur après la polémique sur les non-vaccinés, E. Macron s’en est pris aux Auvergnats.

Au journal Le Parisien, le président E. Macron déclarait vouloir « emmerder les non-vaccinés ». Visiblement agacé par un flot de critiques, le président a souhaité manger au calme ce mercredi midi. Mais alors qu’on lui servit un Saint-Nectaire et une tranche de Cantal, le chef LREM s’est soudainement emporté : « J’emmerde les Auvergnats et leurs fromages pourris » a-t-il lâché, avant de partir tout en claquant la porte.

Les Auvergnats ripostent

Il n’a fallu que quelques heures pour que les Auvergnats les plus célèbres réagissent. C’est notamment le cas de Ginette Brubru, habitante de Sauxillanges, qui n’a pas supporté de tel propos : « Qu’il vienne ici et on va lui expliquer un peu la vie à ce citadin en mousse. On va l’exploser ! » Dans le Cantal, la population est vent debout. René, de Salers, appelle à la vengeance : « On va lâcher les Salers sur l’Élysée, qu’il se prépare ce fumier ! »

E. Macron est donc prévenu ! Espérons qu’il ne lancera pas d’insultes plus ciblées sur les Cantalous ou les Altiligériens.

1 commentaire

  1. Ce président est un gamin de 10 ans d’âge mental. Nourri avec une cuillère d’argent, il n’a que très peu d’ expérience de la vie. Il s’imagine que le monde devrait être comme lui.
    Bref, c’est un petit Führer ( dérivé du verbe allemand führen : conduire, diriger, guider — qui signifie en premier lieu « dirigeant », « chef », « guide ». )

Laisser une réponse