InternationalPolitique

Emmanuel Macron débloque 15€ pour les Harkis et demande pardon

Le président Emmanuel Macron a débloqué 15€ au budget de l’Etat pour se faire pardonner des 200 000 Harkis abandonnés par la France en Algérie en 1962.

Les Harkis ont été ces 200 0000 combattants  recrutés comme auxiliaires de l’armée française pendant la guerre d’Algérie,  victimes de représailles trop vite passées sous silence dès l’après 1962. Des années plus tard, l’Etat français décide de revenir sur cet épisode douloureux et a voulu se faire grandement pardonner en débloquant une enveloppe budgétaire de 15€ répartis pour 300 familles de Harkis, soit 5 centimes d’euros par famille.

Une somme symbolique et considérable

Le président Macron a tenu à saluer le courage de ces hommes et s’est dit « profondément attristé » par le sort qu’ils avaient du traverser, sans que jamais une seule reconnaissance ne leur parvienne. En réalisant un geste fort, il espère désormais que le sort des Harkis sera reconsidéré. Le président a notamment déclaré solennellement : »En offrant aux Harkis une telle somme, symbolique et considérable, nous montrons toute la gratitude que l’Etat a eu pour ceux qui ont combattu vaillamment pour la France ».

Les familles de Harkis ont remercié le président. Ce dernier, magnanime, a tenu à leur donner, avant leur départ, un bon de 3€ de réduction chez Flunch, afin qu’elles gardent un éternel souvenir de leur visite à l’Elysée. « Quand elles mangeront leur steak frites, je veux qu’elles se souviennent à jamais que la France les soutient et se trouve derrière eux », a conclu le président.

Laisser une réponse