EducationPolitique

Rentrée du 2 novembre : Malgré 50 000 contaminations, Blanquer se félicite d’une rentrée « réussie »

La rentrée scolaire du 2 novembre, avec un hommage à S. Paty réduit et un protocole minimal, a facilité, comme espéré, les interactions et les contagions.

« Comme attendue, cette rentrée a été parfaitement réussie. Je n’ai jamais fléchi et je suis fier de mes convictions », a déclaré le ministre de l’Education Nationale, Jean-Michel Blanquer ce matin. Pourtant, les chiffres du ministère de la santé font déjà état de 50 000 contaminations dont la possible mort d’environ 1500 personnes. Mais selon le ministre, cela ne concerne qu’au fond que 0,0003% des écoles et 0,000000007% des effectifs. Il est donc hors question pour lui de durcir le protocole, bien au contraire.

Diminuer le protocole

« Il faut alléger ce protocole qui empêche les élèves de réussir et qui surtout fait ralentir notre économie », a précisé Jean-Michel Blanquer. L’homme propose d’alléger considérablement le protocole. Les cours seraient réalisés comme d’habitude, mais les enseignants auraient le droit de garder des masques Dim toxiques. Les élèves pourront être en classe entière sans distanciation et sans masque. Ne voulant pas être ingrat, le ministre propose cependant de donner 5€ à chaque établissement pour que celui-ci s’achète une bouteille de gel hydroalcoolique. Pas de doute, les directeurs, enseignants, surveillants et parents d’élèves devraient applaudir le geste.

Laisser une réponse