Politique

« Roh, c’était juste un viol » : la déclaration de Gérald Darmanin qui ne passe pas du tout

Le ministre de l’intérieur Gérald Darmanin s’est emporté face à des journalistes qui l’interrogeaient sur des suspicions de viol. L’homme aurait répondu « Roh, c’était juste un viol », avant de partir à un déjeuner au Fouquet’s.

Accusé de viol suite à une affaire qui date de 2009, Gérald Darmanin a tout de même obtenu le poste du ministère de l’intérieur. Cependant, depuis sa nomination, les plaintes fusent, et LRM peine à avancer l’argument de la présomption d’innocence. Visiblement agacé, le ministre a donc fini par céder devant des journalistes, jouant la carte de la relativisation. « Roh, c’était juste un viol », a-t-il donc lâché hier devant plusieurs journalistes de France Télévisions. Immédiatement, la toile s’est enflammée, et des femmes ont manifesté dans la rue.

Défilés monstres

La vidéo de l’interview du ministre a été partagée des millions de fois sur internet, et les commentaires affluent. Surtout, des mouvements féministes ont immédiatement battu le pavé pour protester contre les propos de M. Darmanin. Ce dernier continue de faire la sourde-oreille, et semble même jouer la carte de la provocation. Il aurait notamment rajouté sur twitter « A l’époque de Louis XIII ou XIV, on se formalisait pas pour autant », rajoutant un #lamonarchiecestpassimal. Pas sûr que cela apaise les clivages entre l’Etat et la population…

Laisser une réponse