Politique

La déclaration osée d’E. Macron : « Les victimes du Coronavirus favoriseront les économies sur les retraites »

Interpellé par des journalistes à propos du 49.3 alors qu’il buvait un verre de gentiane frelatée, le président français E. Macron aurait déclaré que le Coronavirus n’était pas une si mauvaise chose. « Les victimes du Coronavirus permettront des économies sur les retraites » aurait-il lâché, devant les médias. 

Les propos du président font déjà scandale. Pourtant l’homme reste droit dans ses bottes : « C’est une déclaration logique et courageuse. Je tiens également à rappeler que les proches des victimes ne devront pas en profiter pour demander des jours de congés… ». Face à lui, l’opposition s’emporte complètement. « J’annonce que nous devons tout de suite braver les interdictions de rassemblement et marcher ensemble pour détruire l’Elysée », a déclaré Jean-Luc Mélenchon, avant d’ajouter : « La République, c’est moi ! Mettez-moi sur le trône ! » Mme. Le Pen pour le Rassemblement National a préféré restée concentrée sur l’épidémie et a commenté qu’il fallait désormais tirer à vue sur toutes les personnes qui tenteraient de franchir la frontière. « Je suis pour une immigration saine », aurait-elle précisé.

L’Auvergne attaquée injustement

Le président Macron ne s’est pas arrêté là. Visiblement bien affaibli par le pouvoir de la gentiane frelatée, il a également précisé : « Je pense qu’il faut mettre les vieux et les malades en Auvergne, c’est une terre isolée et sans richesses. Personne ne viendra les pleurer dans un endroit aussi perdu ». Aussitôt, plusieurs comités de défense de l’Auvergne dont le Front de Libération Auvergnat ou encore les amis de la marque Cantal Auvergne ont annoncé leur volonté de monter sur Paris « afin de tout brûler ». Espérons que le président saura trouver les mots pour apaiser le climat.

 

©pixabay

 

Laisser une réponse