Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Politique

Scandale à l’Élysée : des ministres apportaient le petit-déjeuner au lit des Macron

L’affaire a vite été étouffée, mais le drone-espion de La Mentable, de la taille d’une montgolfière et discret comme un taureau en rut, a pu dévoiler cette nouvelle affaire exceptionnelle.

Tout commence lorsqu’une nouvelle obligation pour les ministres a été mise en place par le président de la République : chacun des ministres devait pendant une semaine apporter le petit-déjeuner au lit du couple présidentiel. Cette information devait naturellement rester secrète. Cependant, cela n’a pas été du goût de tout le monde et c’est Edouard Philippe, 1er Ministre de sa fonction, qui a craqué en premier, sous le regard de notre drone espion : « Pour qui il nous prend ? », aurait-t-il martelé, proche du burn-out, à un fleuriste venu changer les vases et qui n’était au courant de rien. « J’ai un gouvernement à manier, des lois à faire passer, des manifestations à réprimer, et je dois faire le larbin ? Et pourquoi il ne me l’apporte pas au lit, lui, mon petit-déj ? C’est trop injuste ! »

Des conversations privées hallucinantes

Vite informé de cet état de fait, M. Macron explique alors à Brigitte, toujours au lit : « Tu sais, Alexandre (Benalla, ndlr) était un bon giton, mais il faut faire oublier cette histoire à la plèbe. Et là, ça fait passer les ministres pour des employés proche de leur chef, c’est bon pour leur image ! Cette semaine, c’est Filou (Edouard Philippe, ndlr) qui est de corvée, mais il a l’air de mal le vivre. Je demanderai à Mumu (Muriel Pénicaud, ndlr) de le remplacer, ça l’occupera. Mais imagine si les Français apprennent ça, comment est-ce qu’ils réagiront ? »

Cette révélation La Mentable pourrait ainsi émettre une onde de choc supérieure à l’affaire Benalla…

Leave a Response