CultureSociété

Éducation : La masse d’armes, nouvel outil pour assimiler les connaissances

Le ministre de l’éducation nationale, Jean Michel Blanquer, a déclaré ce matin qu’il planchait actuellement avec le Conseil Supérieur des Programmes (CSP) sur l’élaboration d’ un nouveau socle commun pour la rentrée 2018-2019. Ce socle commun refonderait celui de 2013 et concernerait les élèves du CP à la Terminale. « Notre objectif est de trouver de nouvelles méthodes pédagogiques pour hisser la France dans les meilleurs rangs en termes d’éducation en Europe », a expliqué le ministre.

Parmi les nouveautés du Socle Commun, la Compétence Masse d’Armes sera mise à disposition des enseignants dans le but de permettre aux apprenants une assimilation plus rapide des savoirs. « L’objectif est avant tout de permettre à l’élève d’être plus facilement guidé par le maître dès l’école primaire pour affronter le flux constant de savoirs au fil des ans », ajoute M. Blanquer. D’autres compétences transversales compléteront la Masse d’Armes. On citera notamment la compétence 10 000 volt, permettant l’interdisciplinarité entre la physique, les maths et les premiers secours, ou encore la compétence « Lancer du 3ème étage » qui a fait l’objet de tests concluants salués en salle des profs.

Des associations de parents d’élèves ont exprimé leur scepticisme quant aux idées de ce nouveau socle et ont d’ores et déjà demandé un assouplissement des mesures. Ils ont pour le moment essuyé les refus du CSP. « Aucun élève n’a trouvé à redire ces mesures et aucun des survivants ne s’est plaint », lit-on dans un communiqué. La rentrée 2018-2019  devrait confirmer les premiers résultats de cette nouvelle mesure à l’échelle nationale.

 

©wikia

Laisser une réponse