Please assign a menu to the primary menu location under MENU

EducationPolitique

Parcourssup sera rebaptisé « Parcours Soupe »

Conséquence des débuts difficiles de Parcourssup, le ministère de l’Education nationale a décidé de renommer l’application web « Parcours Soupe »

« Ce nouveau nom sera plus en phase avec ce que propose notre application », explique sereinement Jean-Michel Blanquer, ministre de l’Education Nationale. Parcours Soupe a en effet été approuvé à l’unanimité en conseil des ministres. « Nous espérons également légèrement modifier le mode de sélection afin qu’aucun élève ne soit lésé. » Le gouvernement prévoit en effet un système de tirage au sort absolu pour tous ceux qui s’inscriraient sur la plate forme.

Un vœu en sciences politiques redirigé en BTS Esthétique

Le grand intérêt du Parcours Soupe prévu pour 2019-2020 sera son caractère imprévisible. Ainsi, un élève demandant à aller en sciences politiques à Bordeaux pourra être redirigé vers un BTS Esthétique, par exemple à Tourcoing. « Un peu comme une soupe, annonce fièrement Jean-Michel Blanquer, vous mélangez plein de légumes, vous touillez et vous optez un final un truc homogène pas trop mal. Il faut juste bien saler. »

Premières vagues d’indignation

Quelques rares élèves et parents d’élèves ont salué la réforme. « On aime le goût de l’aventure dans la famille. Ça serait génial si ma fille, qui a pour le moment 6 de moyenne, intègre Paris 1 » s’enthousiasme Gilbert Cruscrusse dans l’Indre. Cependant la majorité des intéressés s’indignent devant ce qui semble être une refonte aléatoire du système. « Il faut arrêter les conneries !, s’insurge Victor, en terminale S, J’aimerais faire des études de médecines et avec ce système je pourrais finir en mention complémentaire cuisine allégée… »

Le ministre précise que l’application continuera à évoluer en fonction de la conjoncture et pourrait devenir « Parcours Stup » à la rentrée 2020.

 

 

 

 

 

 

©Flickr

Leave a Response