Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneFaits DiversSciences

Une capsule Soyouz habitée s’écrase sur un buron

Suite à une défaillance du moteur lors du décollage, une capsule spatiale russe s’est écrasée en Auvergne ce matin, plus précisement sur un buron cantalou. Les deux cosmonautes sont heureusement indemnes.

Plus de peur que de mal pour les cosmonautes russes Igor Katastroff et Boris Krash. Les deux hommes ont survécu à l’impossible : la chute libre de leur capsule Soyouz en plein sur un buron, à proximité de la station du Lioran. « Мне действительно повезло », a déclaré à chaud Boris, alors que ses cheveux étaient encore en feu. Preuve que malgré la catastrophe, les cosmonautes avaient gardé un peu d’humour.

Le buron au cœur des attractions

La nouvelle allure de la bâtisse nous plonge dans un récit de science-fiction. Les curieux se sont précipités pour y prendre des photos et l’association Sancy Horizons a demandé un partenariat « art » avec le Cantal, précisant qu’elle voyait dans ce décor « une nouvelle expression de l’art contemporain futuriste ». La Russie a demandé le rapatriement des pièces mais le Cantal s’est pour le moment fermement opposé à cette demande.

La capsule réhabilitée en refuge moderne ?

En attendant de savoir si la capsule Soyouz sera rapatriée en Russie ou deviendra une oeuvre d’art, des randonneurs se sont installés au pied du buron et attendent la nuit pour y dormir. « Les fauteuils ont l’air moelleux et il y a plein de kits de rations de survie », nous explique Michel. « Cette capsule est le refuge idéal ». Igor précise d’ailleurs que l’on y vit très bien. « Мое предложение ничего не значит, и я люблю есть йогурты« , nous a-t-il avoué avec un sourire.

 

 

©wikipedia

 

1 Comment

Leave a Response