Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneFaits DiversPuy de Dôme

Une dangereuse secte du Saint-Nectaire démantelée à Besse-et-Saint-Anastaise

C’est dans la petite bourgade auvergnate qu’a été démantelée hier une secte des adorateurs du Saint-Nectaire. Hasard ou coïncidence, c’est aussi dans cette ville que se trouve le siège de l’Union des Producteurs de Saint-Nectaire Fermier (UPSNF). L’enquête devra éclaircir qui sont les responsables et quelles étaient leurs intentions.

Ginette Rebloche a les larmes aux yeux : « J’ai appris que la police avait retrouvé mon fils ! Cela faisait cinq ans qu’il avait disparu ! » Son fils a en effet été retrouvé, il était l’un des membres happés par la secte des adorateurs du Saint-Nectaire. Elle devrait pouvoir le voir en cellule à partir de demain. « Cette secte est terrible, nous confie Jean-Eudes Fourme, le commissaire de police  chargé de l’enquête. Les novices sont facilement séduits par le pouvoir du fromage. Ils passent alors des heures dans les caves, prennent souvent entre 30 et 40 kilos et restent immobilisés au sous-sol ».

Des rituels impressionnants et risqués

Les experts ont divulgué quelques informations troublantes à nos journalistes. Les adorateurs se baignaient dans des bassins de Saint-Nectaire fondu deux à trois fois par semaine. Ils ne se déplaçaient qu’en marchant en équilibre sur deux fromages ou encore devaient prouver leur amour pour le Saint-Nectaire lors d’une prière matinale avec un Saint-Nectaire en guise d’hostie.

Des projets inquiétants

Selon Jean-Eudes Fourme, la secte prévoyait un coup d’état au sein de l’Association des fromages AOP d’Auvergne, première étape avant le domination de l’Auvergne, puis du monde. Plusieurs espions sont actuellement recherchés, dont un au Pentagone et un autre au Parlement Européen. Cette secte pourrait être l’une des plus puissantes de ces cent dernières années.

Pas le temps de souffler pour les enquêteurs, ceux-ci pointent maintenant leurs regards vers le Cantal où une organisation secrète se dissimulerait dans les profondeurs de Saint-Flour…

 

1 Comment

  1. la secte ne serait pas totalement démantelée? bien loin de l’Auvergne, j’ai pu assister à un mystérieux rituel, dont le St Nectaire était l’objet d’une pratique mystérieuse. J’ai en ma possession un document photographique (pris clandestinement) qui montre l’existence d’un véritable culte( auquel j’ai pu assister) voué au St Nectaire. Est-ce une antenne de cette secte, ou bien un mouvement parallèle entretenu par la diaspora auvergnate en Bretagne? Il est trop tôt pour l’affirmer. Mais il semble que que ces prosélytes ne se cachent même plus. Is auraient même fait des adeptes armoricains. Pour l’heure je ne peux en dire plus. Miguel Pasovida.

Leave a Response