Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneClermont-FerrandFaits Divers

Un jeune tramway sauvage aperçu dans les rues de Clermont-Ferrand

Comme tout le monde le sait, les locaux de la Société Mixte des Transports en Commun de l’agglomération clermontoise abrite les tramways qui roulent à travers la ville. Et c’est en saison estivale que les tramways retournent à l’abri pour nidifier et s’accoupler afin d’avoir une nouvelle portée.

À l’image des cygnes du Jardin Lecoq à qui il arrive d’aller parfois se promener dans les rues, un jeune tramway fougueux et aventureux s’est lancé à l’exploration de Clermont-Ferrand. Mal lui en a pris : le jeune inconscient a affiché sur son panneau frontal non pas « ligne A » mais « gare SNCF », croyant là se faire remarquer et attirer le plus de monde.

À son jeune âge, le petit tramway n’a encore qu’un demi wagon et s’est tout de suite vu pris d’assaut arrivé à Jaude, recevant trop de monde pour ses capacités. Surchargé et ne trouvant pas l’accès à la gare, la panique a vite pris le dessus. Le petit tramway a rejeté tous ses passagers sans ménagement et a pris la fuite.

La lente croissance du petit tramway

Pierrick-Edmond Labranche, éleveur pour la SMTC, nous explique : « A la naissance, un tramway n’a pas encore de carrosserie ni de pneu et dépend complètement de ses parents. Puis c’est en grandissant que sa paroi apparaît et passe du gris au rouge, que les wagons lui poussent et qu’il prend son indépendance. Mais là, ce petit s’est senti pousser des ailes ! Heureusement que mes collègues et moi-même avons pu le retrouver, perché sur la cathédrale, avant son père, sinon il y aurait pu avoir des dégâts. Un tramway énervé protégeant son petit peut mordre, parfois ».

À nouveau auprès des siens, le tramway fugueur reste sagement avec sa maman pour se remettre de ses émotions. Nul doute qu’il sera le premier, une fois adulte, à prendre la futur ligne pour la gare.

Leave a Response