Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Clermont-FerrandLoisirsPolitique

Pour le dernier jour des Contre Plongées de l’été à Clermont, les élus se déguiseront en auvergnats traditionnels

L’événement pourrait faire sourire, mais il s’agit bien là d’une activité prévue dans l’agenda des Contre-Plongées de Clermont-Ferrand. Plusieurs membres du conseil municipal de la ville défileront mardi 14 août à 16h en costumes traditionnels, accompagnés de spécialités du terroir et de musique locale.

La fête au départ prévue était un défilé d’une troupe de reconstitution accompagnée des groupes de danseurs Les Sabots d’Orbeil – Bourrée Yssoirienne et Les Brayauds, du centre départemental des musiques et danses traditionnelles du Puy-de-Dôme. Mais suite à une volonté soudaine d’Olivier Bianchi, les élus créeront la surprise en défilant en authentique bougnats de la place de Jaude jusqu’à la rue du Port en passant par la place de la Victoire.

Le maire en bretelles brassoulières et portant un fromage 

Les membres du conseil porteront, pour les hommes un large chapeau de feutre, et pour les femmes des coiffes et des chapeaux de paille. Il est prévu qu’ils dansent, jouent de la musique ou s’équipent de produits locaux. Par exemple, Jean-Pierre Brenas de l’opposition devrait porter une bouteille de gentiane et s’essayer à la bourrée. Olivier Bianchi devrait arborer un Saint-Nectaire autour du cou avant de le remettre à la commanderie du fromage dans un grand instant solennel. Florent Naranjo des Insoumis, qui était pressenti à la vielle à roue, jouera finalement de la cabrette, la cornemuse locale. Odile Vignal, du groupe des Verts, pourrait enfin être au chant et à l’accordéon.

Une réelle publicité pour Clermont-Ferrand ?

Plusieurs élus de la ville ou du département s’interrogent sur le bien-fondé de ce défilé. Valérie Thomas, députée LREM, a par exemple affiché une certaine perplexité, mais a admis qu’il fallait attendre d’en voir les effets. Elle-même réfléchit à organiser  un défilé LREM de la tradition si jamais la manifestation était concluante. Dans l’ensemble, seuls quelques membres du conseil municipal pensent que ce « bal costumé » est positif, avançant qu’il pourrait dé-ringardiser l’image des politiques. Beaucoup d’autres annoncent déjà que cette manifestation confortera l’image d’une ville de Clermont-Ferrand usée et passéiste.

Peut-être qu’un défilé dans le tram aurait-été plus adéquat pour montrer que la ville sait jongler entre traditions et modernité, mais la ligne A est en maintenance…

©wikimediacommons ©wikipedia

 

 

Leave a Response