Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Clermont-FerrandFaits Divers

14 juillet : le feu d’artifice échappe à tout contrôle et terrorise Clermont-Ferrand

C’est au Parc Montjuzet qu’a eu lieu le traditionnel feu d’artifice de la commune de Clermont-Ferrand. Dès 23h, se sont enchaînées 30 minutes de pyrotechnie maîtrisées par des artificiers confirmés, mais hélas jamais à l’abri d’un incident.

«Qu’une douille retombe sur le public, ça arrive et ça ne va jamais au-delà de la fracture ouverte crânienne. Mais alors là, on n’avait jamais encore vu ça !», nous explique Roger-Etienne Brémont, chef-artificier de la soirée, la figure encore toute noire de suie, le blanc des yeux seulement visible.

« C’était à la fin, au bouquet. Tout se passait comme il fallait, pas de début d’incendie, pas de faux-départ ou de raté, et d’un seul coup toutes les explosions se sont rassemblées et le nuage a pris vie ! La situation nous a complètement échappé. Le feu d’artifice a pris la poudre d’escampette, si je puis dire. »

D’après les milliers de témoins, le feu d’artifice est alors parti en direction de la ville, dans un fracas assourdissant, sans plus de considération pour les spectateurs venus admirer ses beaux panaches multicolores.

D’autres témoins nous affirment que le fugitif s’est rendu dans quelques débits de boisson pour prendre des consommations sans les régler en partant et en dégradant les lieux.

« Regardez un peu ça ! », nous dévoile Francky Poche, tenancier du Soûlard, troquet situé sur le boulevard Trudaine. « Le feu d’artifice est venu chez moi vers minuit, a pris trois mojitos, a brisé les vitres, a mis de la fumée et de la poussière partout, et s’est enfui en pétarade ! Comment je vais faire pour tout remettre en état ? »

A l’heure actuelle, le feu d’artifice est toujours introuvable, probablement dissimulé par la lumière du soleil. Peut-être reviendra-t-il au-dessus de Clermont-Ferrand pour parcourir la fan-zone et fêter la victoire des bleus ?

Leave a Response