Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneClermont-FerrandSport

Drame lors de la Coupe du Monde de football : une nonagénaire succombe au fanatisme sportif

Agathe Mérand, Clermontoise nonagénaire, sort de chez elle tous les matins comme à son habitude pour promener Nonoss, son rottweiler, passer prendre du pain et le journal, mais sur le retour a lieu un accident.

« Ils ont débarqué d’un seul coup sans prévenir, nous clame-t-elle.  Je n’ai rien pu faire, j’ai bien essayé de leur faire comprendre que j’étais là, avec Nonoss, mais rien à faire. Ils m’ont emmenée ! » Eux, ce sont les supporters de la Coupe du Monde.

Mme Mérand a en effet été prise dans une cohue, une horde de fanatiques en route pour leur troquet préféré afin d’y passer la journée sous des litres de bière en regardant les matchs. La pauvre nonagénaire fait tout pour signaler sa présence, mais les hurlements des supporters sont plus forts que sa petite voix. Quid de Nonoss ? Ce magnifique rottweiler a été séparé de sa maîtresse et, sans doute pris de peur, son instinct lui a soufflé de rentrer à la maison.

La fin d’un calvaire ?

C’est à la fin de la journée que les aficionados du ballon rond, gavés d’alcool et de visionnage, se sont enfin rendu compte de la présence d’Agathe. Mais le mal était fait. Agathe n’était plus la même. Et ne le sera plus jamais car elle a regardé les matchs avec eux et s’est prise d’intérêt pour la chose.

Les couleurs de l’équipe à supporter grimée sur le visage, tels des ornements guerriers, Agathe nous confie une dernière fois : « Non mais regardez-moi ces guignols ! (son qualificatif pour l’équipe française), ils simulent une fracture ouverte du crâne quand ils se font érafler la cuisse, c’est d’un risible ! Quand un joueur de l’ASM se fait arracher un bras dans une mêlée, il se le recolle et retourne au combat. S’ils deviennent les champions, c’est que le pot de vin aura vraiment été généreux. »

C’est sur ces mots qu’Agathe avale une nouvelle pinte et commande un bol de cacahuètes au tenancier de l’établissement.

Leave a Response