Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneClermont-FerrandFaits Divers

Des produits de luxe dans un magasin discount : les clients atterrés

C’est dans le supermarché discount Lidl de la rue de l’Oradou, à Clermont-Ferrand, dans lequel se rendent des centaines de clients tous les jours, qu’un matin Ulbert et Henriette ont été bouleversés, ainsi que toutes les autres personnes qui ont poussé les portes de l’enseigne.

Car, au lieu de trouver leurs produits alimentaires classiques, les promos et la musique démodée dans les hauts-parleurs, les clients ont découvert des marchandises de luxe comme des Ferrari en lot de 3, des Rolex, des sacs à main Hermès et même un jacuzzi dans les surgelés.

Les réactions ne se sont pas faites attendre. « Laissez-nous nos produits de pauvres ! », auraient scandé les clients scandalisés. « On veut nos sous-marques aux noms imprononçables, les imitations des produits standards, pas ces trucs de riches qui touchent 15 SMIC la seconde et qui ne savent pas comment les claquer ! Mais pourquoi on retrouve ça là ? »

Quid des fournisseurs ?

Interrogée, la direction du magasin aurait déclaré : « En fait, ce matin, quand on a reçu les livraisons avec les employés, on ne s’est même pas rendu compte de l’erreur ! Nos habitudes et nos gestes mécaniques de mise en rayon nous ont joué un tour. Maintenant que j’y pense, j’ai eu beaucoup de mal à placer les voitures dans le rayon des papiers hygiéniques… ».

Les marchandises déplacées resteront en rayon pour une durée indéterminée, jusqu’à ce qu’elles soient bradées à – 70 % ou bien qu’elles soient renvoyées au fournisseur, ou que les invendus soient donnés à des associations.

Leave a Response