Please assign a menu to the primary menu location under MENU

Faits DiversPolitique

Un migrant sauve Eric Zemmour et se fait lyncher par la foule

L’évènement est survenu dans la journée de lundi : un sans papier malien, Youba Sangare Diallo, a sauvé le journaliste français Eric Zemmour d’une mort certaine. Son geste, incompris par la foule, a condamné le malheureux à un véritable lynchage public.

Vers 14h lundi, dans un annexe du journal Le Figaro, le journaliste Eric Zemmour termine une chronique. De bonne humeur, il entame une partie cocasse de basket avec le directeur adjoint du journal, Yves Thréard. La balle, une boule de papier du journal l’Humanité, circule de mains en mains. Mais lors d’un dunk manqué, Eric Zemmour passe par la fenêtre du 10ème étage. L’homme parvient à se retenir miraculeusement à une fenêtre arquée au 9ème étage, mais l’écrivain risque de ne pas tenir longtemps. C’est alors qu’un jeune sans-papier malien, qui vendait au noir des porte clefs Tour Eiffel, écoute les cris d’Eric Zemmour.

Il risque sa vie

Ignorant les avertissements autour de lui et les nombreux « Laissez-le tomber ! » , Youba Sangare se jette au mur de la tour du Figaro et escalade à une vitesse prodigieuse l’immeuble, ce qui lui vaut immédiatement le surnom de « Inconscient Man ». En seulement deux minutes, il parvient à laver les vitres des 8 premiers étages, à redresser une fenêtre mal fermée, à faire un selfie avec les membres de la rédaction du 8ème puis à sauver enfin à l’étage supplémentaire le célèbre journaliste Eric Zemmour. Mais alors qu’il pense redescendre en étant salué pour son geste, le jeune sans-papier malien est lynché par une foule en colère. « Vous avez sauvé Eric Zemmour, vous êtes fou ! », écoute t-il. Le pauvre homme est pris à parti et lapidé de porte-clefs Tour Eiffel.

Une récompense peu à la hauteur

Heureusement sauvé au dernier moment par la police, le sans-papier a été éloigné de la masse mécontente. Il a néanmoins reçu une plainte de la part d’Eric Zemmour « pour ascension non autorisée de son bureau par l’extérieur » et a été épinglé par les autorités pour marché noir. L’homme risquerait une reconduite à la frontière, mais pourrait cependant rester en France s’il venait à  bénéficier d’une peine de prison de six mois ferme dans un luxueux 5m². Son lavage des vitres des premiers étages pourrait cependant lui valoir une remise de peine.

 

Leave a Response