Please assign a menu to the primary menu location under MENU

AuvergneClermont-Ferrand

Clermont Métropole : Un élu confond le PLU avec le dernier calendrier sexy de Clara Morgane

Un conseil municipal partagé entre approbation et scepticisme

« Pitoyable, il n’y a pas de mots pour qualifier l’amateurisme de l’équipe municipale qui nous dirige », lâche irrité Jean-Pierre Brenas avant de renchérir. « Je ne conteste pas le fond mais la forme. Une nouvelle fois les membres de l’opposition ont été oubliés lors de la distribution du projet en fin de séance ». La colère de l’élu fait suite à la dernière réunion du conseil municipal de Clermont-Ferrand. Mercredi dernier, l’adjoint au maire responsable de la planification urbaine, Monsieur Gregory Bernard, a présenté une nouvelle mouture du PLU (Plan Local d’Urbanisme) décidé en 2016. « Au bout d’1h30 de réunion, je me suis rendu compte que mon adjoint était sans doute un peu hors-sujet », concède Olivier Bianchi. Ce n’est pas le constat de Guillaume Vimont. Captivé par les images du Power Point de l’adjoint, il est resté très attentif lors de la présentation et a posé de nombreuses questions. « Lors des réunions sur l’urbanisme, j’ai tendance à m’endormir au bout de cinq minutes car cela me file une migraine épouvantable, nous confie t-il avant de rajouter, d’habitude, je ne pige rien aux PLU, PPRI, et autres SCOT et là l’exposé était très clair ».

Le site internet Clermont-Ferrand.fr/PLU/ saturé

Trois heures après la fin de sa présentation, Monsieur Gregory Bernard s’est rendu compte en relisant ses notes qu’il n’avait pas présenté le futur PLU, mais le calendrier sexy 2018 de l’actrice Clara Morgane. Il a immédiatement contacté le service communication de la mairie. Il était trop tard car le PLU était déjà en ligne. « Je me doutais bien que quelque chose n’allait pas », nous explique François Girard le webmaster du site de la mairie. « C’était la première fois que le PLU d’une commune était téléchargé plus de 600 000 fois en moins d’une demi-heure. Le serveur a littéralement explosé, provoquant un début d’incendie dans les locaux ».

« Une consécration artistique »

Contactée par les journalistes de La Mentable, Clara Morgane s’est dite très touchée et extrêmement fière. »Pour moi, c’est une véritable consécration artistique. J’ai encore du mal à réaliser que mon travail soit reconnu dans le cadre d’un projet d’urbanisme. J’espère que ce n’est qu’une étape et que j’apparaitrais dans le futur SCOT Pays d’Issoire-Val d’Allier ».

Leave a Response